Vous avez compris les mécanismes liés aux troubles de l’humeur, alors, vous êtes suffisamment ouvert(e) pour :

  • Travailler sur vous