Que faire en cas de relations amicales difficiles ?

> Vous êtes dans la rubrique : Réagissez !

« Toujours donner une dernière chance à la relation ».

Vous arrive t-il de faire l’objet de remarques, de réflexions désobligeantes, d’agressivité répétée voire d’indifférence, d’être le souffre-douleur de quelqu’un ?

Souvent, la « coupe est pleine », on en a marre de subir la situation, on éprouve un sentiment d’incompréhension, d’injustice, de colère, on s’emporte, on devient à notre tour agressif et insultant, on rumine, on en parle autour de nous en se plaignant – comme pour trouver d’autres amis qui rallieront notre cause et nous donneront raison.

4 CONSEILS POUR FAIRE CESSER CETTE CONTRARIÉTÉ !

1. S’ISOLER, se poser, faire silence et observer ce qui se passe en nous (tensions dans le corps…) jusqu’à l’apaisement.

2. S’IMAGINER (si vous craignez une confrontation) avoir une discussion avec la personne, face à face, les yeux dans les yeux, c’est vous qui parlez et elle qui vous écoute. Vous lui dites ce que vous avez sur le coeur, calmement, sans aucune violence dans les propos, sans reproches, sans jugement de valeur, sans critique, en exprimant simplement votre sentiment. Ex : « lorsque l’autre jour tu m’as….(dit ceci ou ignoré ou fait cela) j’ai ressenti…(de la méchanceté, de l’agressivité, de l’injustice, de l’indifférence…). Peut-être avais-tu tes raisons ? Mais cela m’a …(blessé, gâché le moment, empêché de dormir…). Peux-tu m’expliquer ? J’aimerais comprendre les raisons de ton attitude envers moi…..Si en revanche c’est moi qui t’ai blessé, je te prie de m’en excuser ».

3. AGIR sans plus tarder en envoyant un sms, un mail, en téléphonant ou mieux, en demandant à la personne un rdv car rien ne vaut une confrontation « positive ». Ex : « je souhaiterais te parler de quelque chose qui me tient à cœur, quand serais-tu disponible ? ». Puis exprimez simplement votre ressenti. (Voir notre article sur la résolution d’un conflit grâce à 4 mots magiques). 

4. ROMPRE, fuir, faire le deuil de cette relation si elle ne vous apporte rien de positif, si elle fait « baisser votre énergie », mais sachez que si vous n’agissez pas comme indiqué au point 3, ces schémas de situation se reproduiront inlassablement avec cette personne…..et avec d’autres.


Si la personne ne réagit pas comme vous le souhaiteriez, ce n’est pas grave. Vous venez de « déposer votre fardeau » et c’est ce qui importe. Le temps fera le reste…Patience ! Et pourquoi ne pas profiter de l’occasion pour chercher de nouvelles amitiés plus bienveillantes et inspirantes ? Vous pouvez enfin en parler à une personne de confiance qui pourra jouer le rôle de médiateur dans le but de faciliter votre prochaine rencontre. 


cropped-capture-d_c3a9cran-2016-08-07-c3a0-16-14-06.pngSi vous souhaitez un accompagnement avec un membre d’AOM ayant expérimenté ce type de relations difficiles, contactez-nous !


Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑