Sobriété et patience

Parfois, nous avons tendance à multiplier les envies, les projets en se fixant des objectifs ambitieux voire inatteignables.

Comme nous ne sommes pas des sur hommes (ou des « sur femmes », pour respecter l’égalité homme-femme…), nous nous mettons en difficulté, ne parvenons pas à mener tout de front, nous nous frustrons car cela ne va pas aussi vite qu’on le souhaiterait ; le découragement arrive avec son lot d’aigreurs et de pensées négatives jusqu’à une très basse estime de soi.

Le remède ?

Sobriété et patience !

Avancer pas à pas, une étape après l’autre, méthodiquement, en freinant voire en faisant un petit pas en arrière afin de bien assimiler les étapes précédentes ou de s’assurer que les gens autour de vous suivent toujours.