Troubles de l’humeur et médicaments

Lorsque l’humeur fluctue telle un yoyo, que le bruit des pensées est incessant, que le sommeil est régulièrement perturbé, que les idées noires nous assaillent, il est nécessaire de consulter un médecin, un psychiatre capable de poser un diagnostic fiable.

Souvent une prescription médicamenteuse sera proposée pour réguler l’humeur et éviter ainsi les trop grandes fluctuations entre humeur haute et basse.

Telle une bouée de sauvetage, ces médicaments peuvent accompagner durablement l’existence.

Les réduire ou les arrêter sans avis préalable de son médecin peut parfois avoir des conséquences graves.

Une crise de manque pourrait ainsi être fatale d’où l’importance de ne jamais arrêter brutalement son traitement.

Pour d’autres personnes (« bipolaires stabilisés » par exemple), réduire la pharmacopée peut s’avérer un objectif louable pour soulager son organisme.

A ce stade, le conseil de son médecin ou d’un psychiatre sera utile pour vous accompagner.

Au sein d’AOM, nous pouvons vous mettre en relation avec des patients ou thérapeutes qui pourraient vous éclairer.