Une nouvelle vertu qui monte : la gratitude

Comme le souligne la psychologue Rébecca Shankland dans les « Pouvoirs de la gratitude » (Odile Jacob), il s’agit là d’une formidable arme antidéprime.

Pour elle, c’est un « mélange subtil de surprise, de joie et d’émerveillement, une bouffée de reconnaissance qui nous envahit quand la vie nous est faste…ou quand les autres nous font du bien« .

C’est aussi :

1. Un amplificateur de bonheur.

2. Un médicament naturel.

3. Un activateur de sociabilité.

4. Un stimulateur d’estime de soi.

5. Un moyen de resserrer les liens familiaux.

L’auteure nous livre son conseil pour s’entraîner à la gratitude : « débuter un journal de gratitude. On y rédige, le soir, ce qui nous a rendus heureux et, ce faisant, on revit les émotions positives. On peut aussi y écrire des lettres de remerciements à ceux qui nous ont aidés au cours de notre vie (un enseignant, un parent…). On n’est pas obligé d’adresser la lettre, mais le simple fait de la rédiger est un bienfait à savourer« .

Et si nous commencions par dire (plus souvent) MERCI ?

(Source : Femina)