Écrire pour se reconstruire

Dans son dernier livre « La nuit, j’écrirai des soleils » (Ed. Odile Jacob), le psychiatre Boris Cyrulnik est certain que « l’écriture donne du sens à l’incohérence ».

Face à un traumatisme, 3 facteurs sont importants dans la résilience :

1. Le soutien affectif.

2. La verbalisation.

3. En devenir acteur…ce que permet l’écriture.

En s’intéressant à l’origine du besoin d’écrire, il a découvert que sur les trente-cinq écrivains les plus célèbres du XIXe siècle, dix-sept sont des orphelins ou des enfants abandonnés.

Il prend aussi l’exemple des soldats engagés dans un conflit armé et a découvert que ceux qui peuvent écrire ce qu’ils ont vécu présentent peu de syndromes post-traumatiques de retour chez eux au regard de ceux qui n’ont pu en parler ou s’exprimer.

Il poursuit en précisant que ceux qui retrouvent goût à l’existence sont ceux qui parviennent à faire « quelque chose » de leur malheur passé.

Pour l’auteur, l’écriture l’a sauvé en lui permettant de sortir du silence et en se réappropriant son histoire.

Dans un article paru dans le Femina du mois d’avril, Boris Cyrulnik (qui a échappé de justesse à une rafle à 6 ans, pendant la guerre, et à qui on a dit qu’il allait mourir s’il parlait) donne enfin les conseils suivants à ceux qui souffrent :

« L’important est de trahir le trauma en le racontant, en le mettant en scène. Peu importe la forme, du moment que nous en faisons un objet d’observation extérieur à nous-mêmes. Crier son désespoir n’aide pas à le dépasser, à mieux vivre avec. Il faut chercher plutôt une « création » qui lui donne sens : la musique, la peinture, la danse, le théâtre, la vidéo, le slam, la bande dessinée, l’engagement associatif, une cause humanitaire… À chacun de trouver son moyen d’expression ».

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. BARETGE dit :

    Ce Boris est d’une grande intelligence, et aussi paraît être d’une stabilité d’humeur à toute épreuve. Son histoire personnelle y a certainement contribué.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s