Un deuxième accompagnement

Isabelle, 58 ans, diagnostiquée bipolaire, a contacté notre association le 25 janvier dernier. Commerciale, actuellement en arrêt de travail, elle ne supportait plus la logique du chiffre de son entreprise, l’absence de liens et que ses valeurs de respect, de vérité et de justice soient bafouées par des « petits chefs ».

Elle reconnaît avoir une existence bancale depuis l’enfance, un manque de confiance, des pensées noires, des peurs et parfois l’envie de mourir. Elle a le sentiment de ne pas être comprise et estime vivre à côté de sa vie, malgré une relation amoureuse harmonieuse avec son compagnon. Elle se définit comme perfectionniste, idéalise les relations, a un excès d’affection et de générosité pour les gens, mais n’a pas de retour et souffre donc d’un manque de reconnaissance.

Toutefois, Isabelle se considère comme privilégiée car globalement tout va bien dans sa vie, mais….elle ressent un profond mal-être.

Il y a 5 ans, elle endure 3 semaines de migraine, a un sommeil perturbé, voit son médecin, puis un psy et fait un séjour de 5 semaines en hôpital psychiatrique. Ouverte, désirant trouver des réponses à son trouble, Isabelle expérimente plusieurs voies thérapeutiques et spirituelles. Puis, une amie commune, Fanny, lui parle de notre association… Après échanges et rencontres, Isabelle nous livre son témoignage :

« J’ai eu la chance d’être invitée par Laurent à l’assemblée générale qui s’est tenue le 27 janvier 2017. Je souhaite témoigner de mon ressenti. J’ai d’abord écouté avec attention les échanges entre les différents intervenants que j’ai trouvé bienveillants, l’objectif étant de respecter le plus possible la mission principale de cette association : l’aide et le soutien aux personnes souffrant de mal-être comme les bipolaires. Chacun a pu s’exprimer, parfois les avis divergeaient mais le respect circulait et c’est à l’unanimité que le vote a validé cette formidable aventure AOM ! S’en sont suivis des témoignages de personnes ayant traversé des épreuves très difficiles et qui, grâce au soutien de Laurent et des thérapeutes, semblaient plus apaisées et confiantes. Que d’émotions ! Des histoires de vie douloureuses et une réelle volonté de s’en sortir. Mais surtout, ne plus être seule à supporter cette maladie. J’étais très émue, j’en oubliais ma propre blessure et mon mal-être. Les larmes n’étaient pas loin mais pas de tristesse, d’ESPERANCE ! Seul le combat est rude, parfois insupportable. J’étais venue si mal, si perdue et ce partage fait avec pudeur, sans peur aucune a généré une petite lumière d’espoir ! »

Aujourd’hui, Isabelle a rencontré 3 de nos membres, dont Virginie, 45 ans, diagnostiquée elle-aussi bipolaire et ayant fait 4 tentatives de suicide. Leurs échanges ont été bénéfiques pour chacune, elles se voient souvent et se soutiennent mutuellement dans leurs épreuves respectives. Isabelle nous confie qu’elle ne pleure plus et sait que la solution est à l’intérieur d’elle-même. Elle ajoute que dès qu’elle se sentira mieux, elle envisage d’aider à son tour les autres, puisque son rêve serait d’être…thérapeute !!!


>> Si comme Isabelle, vous souhaitez bénéficier de notre accompagnement ou rejoindre l’équipe des « aidants », contactez-nous.

Un commentaire sur “Un deuxième accompagnement

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :